Retour

La terrasse, un espace très prisé des acheteurs !

La terrasse, un espace très prisé des acheteurs !

Les terrasses constituent un argument de vente majeur pour l'immobilier résidentiel en milieu urbain. Leur rareté relative dans certaines zones de la ville, notamment dans les quartiers historiques, peut entraîner des prix irrationnels. De nombreux citadins aimeraient avoir une belle terrasse dans un endroit central, mais ils doivent se méfier de payer trop cher pour le bien qu'ils désirent.

La terrasse est un argument de vente

Les appartements avec terrasse constituent une alternative intéressante pour les citadins qui aiment la nature mais ne peuvent pas se permettre d'acheter une maison avec jardin en raison des prix élevés de l'immobilier dans les grandes métropoles. Ils sont facilement séduits par une belle terrasse bénéficiant de conditions météorologiques favorables, sans voisins directs et offrant une vue attrayante. Lorsque ces conditions sont réunies, ils peuvent raisonnablement conclure qu'ils sont en possession d'un bien unique et, par conséquent, précieux. Dans le cas de coups de cœur plus coûteux, l'acheteur doit toujours s'assurer que le prix demandé est juste.

Il est important pour un acheteur de toujours s'assurer que le prix demandé est raisonnable, surtout lorsqu'il s'agit de "coups de cœur".

Quels sont les facteurs exacts qui entrent en ligne de compte dans le coût final d'une terrasse ?

Il s'agit d'une question extrêmement complexe et discutable. Les acheteurs doivent garder leur sang-froid et ne pas surpayer une maison, même si des éléments comme une terrasse ajoutent une valeur significative. Lors de la détermination de la surface totale de plancher, la surface de la terrasse n'est pas prise en compte. Cependant, en raison du manque de lignes directrices pour déterminer avec précision sa valeur, certains experts utilisent le même prix au mètre carré que celui de l'appartement, auquel ils ajoutent un coefficient de pondération basé sur le niveau de l'appartement dans lequel se trouve la terrasse. Comme d'autres facteurs plus subjectifs, tels que l'orientation, l'absence de nuisances sonores ou le vis-à-vis, peuvent intervenir dans cette évaluation, se limiter à ce calcul strict semble arbitraire. Les appartements avec terrasse sont inhabituels, et à ce titre, leur valeur est difficile à cerner, faute de biens comparables.

"L'acquéreur doit garder son sang-froid et ne pas s'attacher émotionnellement au bien".

Que vous l'appeliez terrasse ou balcon est une question de terminologie

Même le plus petit des balcons peut être considéré comme une terrasse par certains propriétaires. Il existe toutefois une distinction entre les deux, qui ne repose pas uniquement sur la taille ; un balcon de taille importante peut avoir une superficie de plus de 15 mètres carrés, tandis qu'une terrasse modeste peut ne pas dépasser cinq mètres carrés. En termes de structure de l'immeuble, un balcon est un élément qui s'étend vers l'extérieur le long de la façade, tandis qu'une terrasse s'étend sur le toit de l'appartement. C'est pourquoi la plupart des appartements situés aux étages supérieurs n'ont pas de terrasse, bien que d'autres configurations sont possibles en raison de modifications ou de changements dans l'utilisation du bâtiment.

"Le balcon moyen fait environ 5 mètres carrés, tandis qu'un grand balcon peut atteindre 15 mètres carrés".

Les balcons spacieux peuvent-ils remplacer une terrasse ?

Ajouter le mot "terrasse" à une annonce est une garantie d'augmentation des ventes. Ils peuvent être déçus s'ils visitent l'appartement et trouvent un minuscule balcon au lieu de la belle terrasse illustrée dans l'annonce, trop petite même pour un ensemble bistrot. Aussi beau soit-il, un balcon ne remplacera jamais une terrasse, qui peut être utilisée comme une véritable pièce supplémentaire dès que le temps le permet, et n'atteindra donc jamais le même prix.