Retour

Comment faire une offre d'achat après une visite ?

Comment faire une offre d'achat après une visite ?

Après avoir visité le bien, vous ne pouvez vous empêcher d'être attiré par celui-ci et de penser qu'il s'agit d'une opportunité fantastique. Vous devez faire une première offre d'achat à ce stade du processus de négociation. Alors, que faites-vous maintenant ? Que devez-vous dire pour justifier votre offre si elle est inférieure au taux en vigueur ? En tant que tel, il est impératif que vous prêtiez une attention particulière aux conseils de votre agent immobilier à ce stade, afin que vous puissiez acquérir le bien de la manière la plus avantageuse possible.

Organisez une nouvelle visite pour faire avancer votre dossier

Même si vous avez ressenti un véritable coup de cœur ou apprécié le bien suffisamment pour vous positionner sur une offre après une seule visite, vous ne maîtrisez pas encore les outils nécessaires à une négociation réussie. Nous vous recommandons de planifier un voyage de retour afin d'examiner cette opportunité avec un œil plus critique, de vérifier les mérites qui ont initialement suscité votre intérêt - et d'attirer l'attention sur les défauts qui pourraient vous permettre de négocier un prix plus bas.

N'hésitez pas à vous faire accompagner d'un architecte ou d'un chef de chantier lors de votre deuxième visite si la maison ou l'appartement que vous convoitez nécessite des rénovations. Ce dernier sera en mesure de vous donner une estimation précise des coûts associés aux mises à niveau, ce qui constitue évidemment un puissant levier de négociation.

"N'hésitez pas à emmener un architecte ou un gestionnaire de site pour la contre-visite si la maison ou l'appartement qui vous intéresse nécessite des travaux."

Effectuez une évaluation approfondie du marché pour déterminer la valeur réelle du bien

Comme le vendeur prévoit un certain marchandage de la part de l'acheteur, il y aura toujours un écart entre le prix demandé et la juste valeur marchande du bien. Il faut faire preuve de diligence raisonnable pour déterminer si le prix demandé pour la maison ou l'appartement qui vous intéresse est juste ou non.

Les agents immobiliers sont très utiles à cet égard, car ils connaissent bien le marché local et la région dans laquelle ils opèrent. Vous pouvez lui demander en toute confiance une estimation du prix le plus bas possible sans mettre votre position en péril.

Avant de faire une offre d'achat, il est important d'établir le cadre de la vente

Vous devez comprendre le contexte général de la vente pour savoir si une réduction du prix est envisageable. Si le propriétaire est impatient de finaliser la vente, par exemple, il peut être plus souple quant au prix demandé. Essayez de rencontrer le propriétaire et de lui poser des questions pour mieux comprendre les motivations de la vente. Ces informations peuvent s'avérer utiles lors des négociations.

“Si le vendeur est impatient de conclure l'affaire, le prix demandé peut être réduit”.

Une propriété qui est sur le marché depuis un certain temps sera également plus encline à la négociation qu'une toute nouvelle inscription. À cet égard, vous devez vous renseigner auprès de l'agent immobilier pour savoir depuis combien de temps l'annonce est active (ou utiliser vos recherches antérieures pour trouver l'information vous-même).

Attention, toutes les situations ne permettent pas de négocier ; il est parfois nécessaire de saisir l'occasion qui se présente si le vendeur reçoit plusieurs offres et peut se permettre d'être pointilleux. Par conséquent, avant de décider de vous positionner sur un prix inférieur au prix de vente, prenez connaissance de tous les critères mentionnés dans cet article et ne procédez pas sans l'aide d'un spécialiste de l'immobilier.