Retour

Comment faire le bon choix entre l'achat et la location d'un logement ?

Comment faire le bon choix entre l'achat et la location d'un logement ?

La sempiternelle question de savoir s'il faut acheter ou louer une propriété principale persiste. Un locataire qui n'a pas la notion de perte d'argent ne doit pas se sentir obligé de devenir propriétaire. Chaque choix présente des avantages et des inconvénients dont il faut être conscient et qu'il faut peser en fonction de sa situation personnelle et de ses perspectives financières à long terme, ainsi que du climat économique de la région où l'on envisage de s'installer.

Cette décision dépend de la situation personnelle de chacun

La location est pratique pour les nomades, car elle ne nécessite guère d'engagement à long terme. Un bail ne dure souvent que quelques années, il est facile de s'en défaire avant son expiration et ne mobilise pas trop d'argent. Des facteurs tant personnels que professionnels peuvent contribuer à ce type d'éphémère, comme le désir d'explorer constamment de nouveaux endroits et de nouvelles expériences ou la réticence à se fixer à un endroit (déménagements fréquents, carrière en cours sans stabilité géographique...). En outre, la location est rapide et facile, car il y a peu d'obstacles administratifs à franchir. En particulier après la naissance d'un premier enfant, de nombreuses personnes décident d'acheter un logement afin d'assurer la stabilité financière de leur famille pour l'avenir.

Coûts associés à la location ou à l'achat

Les locataires ne sont responsables que du loyer mensuel et des services publics (eau, gaz et électricité) (taxes, charges de copropriété, travaux, améliorations...). Ainsi, ce choix entraîne des risques moindres qu'un achat et permet occasionnellement la constitution d'un capital modeste, permettant la conception et la réalisation de projets futurs. Cependant, l'achat est considéré comme un investissement à plus long terme, et les mensualités peuvent s'apparenter à un loyer si la durée du prêt et le taux d'intérêt sont bien calibrés. La seule vraie différence est qu'au terme du prêt, le souscripteur est réellement propriétaire du bien. N'oubliez pas que ce projet d'acquisition peut bénéficier d'aides financières provenant de diverses subventions et primes.

Un acheteur s'engage plus financièrement, avec cette part d'incertitude liée à l'évolution du marché immobilier qu'il doit accepter, alors qu'un locataire peut avoir l'impression de " jeter de l'argent par les fenêtres ", même si paradoxalement, cela peut aussi lui permettre d'en mettre de côté pour d'autres projets.

Facteurs économiques et géographiques

Réfléchir à la ville dans laquelle vous souhaitez vivre est essentiel pour décider de louer ou d'acheter un logement, car le potentiel économique de la ville peut influencer votre décision. Alors que les prix de l'immobilier au Luxembourg ont tendance à augmenter partout et chaque année, dans certaines régions, ils sont si élevés que tout bénéfice tiré d'un achat mettrait des années à se réaliser. Cependant, dans d'autres endroits, la période de récupération est plus courte, rendant l'achat plus viable financièrement.

Cette situation difficile est fréquente, et elle persiste en partie parce qu'il n'existe pas de réponse unique à la question posée. Au-delà de l'emplacement et du climat économique, les considérations individuelles et financières pèsent lourd dans la décision de louer ou d'acheter une maison.