Retour

3 Choses à vérifier avant de signer votre bail

3 Choses à vérifier avant de signer votre bail

À bien des égards, la signature d'un bail ou d'un contrat de location est une option plus sûre que l'achat d'une maison. Cependant, il y a quelques points que vous devez vérifier avant de vous lancer dans un tel projet afin de vous assurer que vous faites le meilleur choix possible. Vous serez obligé de payer un loyer en tant que locataire une fois que vous aurez signé un bail, alors assurez-vous que l'espace est conforme à vos besoins et que vos intérêts sont protégés de manière adéquate.

Prenez le temps de réfléchir et de faire des recherches

La location d'un bien immobilier peut être finalisée en quelques heures en raison du niveau élevé de concurrence sur le marché de la location d'aujourd'hui. Mais avant de signer un bail, vous devriez examiner attentivement les avantages et les inconvénients afin de trouver un lieu de vie adapté à vos besoins, situé dans une région que vous appréciez et dont le cadre répond à vos normes. Il ne vous faudra peut-être pas plus de quelques heures pour parler à quelques voisins, faire des recherches en ligne sur la région ou appeler un parent pour obtenir des conseils avisés. Essayez de négocier un temps de réflexion pendant la visite !

"Demander l'avis des voisins, faire des recherches en ligne sur la région et appeler un ami de confiance ou un membre de la famille sont autant de moyens rapides et faciles d'obtenir de solides recommandations".

Vérifiez que la maison peut être habitée

Lorsque vous lisez une annonce pour la première fois ou que vous visitez une propriété, certains détails peuvent vous échapper. Cependant, si vous signez le bail, vous ne pouvez pas les ignorer. Le propriétaire est tenu de s'assurer que la propriété est habitable, sûre et en bon état. Si vous avez des doutes quant à votre capacité à faire bon usage des logements fournis et à maintenir un niveau de vie décent, faites-le savoir immédiatement. Les propriétaires moins diligents remettent à plus tard ce qui doit être fait, il vaut donc mieux les éviter si vous ne voulez pas vous retrouver rapidement dans une situation délicate (pannes, détérioration des matériaux, etc.).

Lisez attentivement le bail avant de signer quoi que ce soit

Votre bail peut être nul et non avenu s'il ne comporte pas certaines dispositions légales. Soyez attentif aux coordonnées du bailleur (nom et adresse), qui doivent être mentionnées. Vous devez également pouvoir trouver le loyer mensuel et les modalités de la révision annuelle, ainsi qu'une description détaillée du logement (type de logement, nombre de pièces). Le bail doit également préciser le montant du dépôt de garantie et la destination du bien (résidence principale, usage professionnel ou mixte...). Naturellement, votre propriétaire précisera la date de fin du bail et les modalités de résiliation du contrat (préavis).

Toutefois, les dispositions considérées par beaucoup comme abusives doivent faire l'objet d'une attention particulière. La loi interdit de divulguer toute information sur votre appartenance politique ou religieuse. Aucune loi n'oblige votre propriétaire à prélever le loyer sur votre salaire. Et enfin, le propriétaire peut ne pas insister pour que vous signiez un contrat de location pour les machines.

“Il est interdit de discuter de questions de foi ou de politique”.

Si vous avez des doutes sur la personne à qui vous envisagez de louer, il est préférable de demander l'avis d'un professionnel de l'immobilier avant de signer un bail avec elle. Même si vous louez par l'intermédiaire d'une agence, il est important de lire les petits caractères pour vous assurer que vous n'aurez pas de mauvaises surprises dans un avenir proche ou moyen.